----------------------------

Moto3 : Dalla Porta champion du monde Moto3

Moto3 : Dalla Porta champion du monde Moto3
Crédit photo : FIM

Lorenzo Dalla Porta, premier Italien titré depuis Andrea Dovizioso en 2004 dans cette catégorie des petites cylindrées – Moto3.

15 ans… Plus aucun transalpin n’avait remporté le titre dans la plus petite des catégories depuis Andrea Dovizioso en 2004. Mais l’Italie tient enfin son successeur : Lorenzo Dalla Porta (Leopard Racing) ! Moto3 : Dalla Porta célèbre son titre par une victoire !

Comme toujours en Australie, cette course se sera jouée en groupe. Impossible en effet de prendre le large sur cette piste compte tenu du phénomène d’aspiration. À l’extinction des feux, Marcos Ramírez (Leopard Racing) signait en tout cas un parfait envol depuis la pole position. L’Andalou se maintenait ainsi aux commandes au premier virage devant Albert Arenas (Gaviota Ángel Nieto Team) et Arón Canet (Sterilgarda Max Racing Team), qui l’accompagnaient en première ligne.

Mais tout ceci ne sera que provisoire car ils seront pas moins de 12 à se succéder aux commandes : Romano Fenati (VNE Snipers), Albert Arenas, Lorenzo Dalla Porta, Kaito Toba (Honda Team Asia), John McPhee (Petronas Sprinta Racing), Gabriel Rodrigo (Kömmerling Gresini Moto3), Darryn Binder (CIP – Green Power), Andrea Migno (Mugen Race), Tony Arbolino (VNE Snipers), Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse), Alonso López (Estrella Galicia 0,0) … et donc Marcos Ramírez !

Puis allait arriver LE coup de théâtre : à l’entame du troisième tour, Arón Canet se faire piéger dans le virage 1, alors qu’il occupait la deuxième place. Dès lors Lorenzo Dalla Porta n’avait plus qu’à terminer dans les 12 premiers pour s’assurer au minimum quatre points.

La lutte fit rage au sein de ce peloton composé de 23 pilotes, ou du moins initialement, car on en perdait quelques-uns en route comme Sergio Garcia (Estrella Galicia 0,0), Gabriel Rodrigo ou encore Filip Salac (Redox Pruestel GP), qui reçut un violent coup de coude d’Alonso López au sixième passage. L’Espagnol sera d’ailleurs sanctionné d’un long lap penalty. Andrea Migno et Kaito Toba s’accrochaient également en toute fin de course.

Lorenzo Dalla Porta négociait tout compte fait le dernier tour en tête devant Darryn Binder et Tatsuki Suzuki, qui allait très brièvement lui voler la vedette. Lorenzo Dalla Porta ne tardait en effet pas à répliquer pour filer vers la victoire. Juste derrière, Marcos Ramírez prenait de court Albert Arenas et Tatsuki Suzuki sur la ligne pour ravir la deuxième position ; Albert Arenas héritant quant à lui de la troisième marche du podium – son troisième d’affilée.

Tatsuki Suzuki échouait donc au quatrième rang, devant John McPhee et Darryn Binder. Ayumu Sasaki (Petronas Sprinta Racing) se classait en toute discrétion septième. Tom Booth-Amos (CIP – Green Power), Tony Arbolino et Stefano Nepa (Reale Avintia Arizona 77) complétaient le Top 10.

Le Top 10 :

  1. Lorenzo Dalla Porta – (Leopard Racing) – 37:45.817
  2. Marcos Ramírez – (Leopard Racing) – +0.077
  3. Albert Arenas – (Gaviota Ángel Nieto Team) – +0.088
  4. Tatsuki Suzuki – (SIC58 Squadra Corse) – +0.126
  5. John McPhee – (Petronas Sprinta Racing) – +0.330
  6. Darryn Binder – (CIP Green Power) – +0.772
  7. Ayumu Sasaki – (Petronas Sprinta Racing) – +1.029
  8. Tom Booth-Amos – (CIP Green Power) – +1.545
  9. Tony Arbolino – (VNE Snipers) – +1.635
  10. Stefano Nepa – (Reale Avintia Arizona 77) – +2.023
Partagez sur :
Abonnez-vous à notre chaine Youtube, pour profiter de toutes nos vidéos …

Source : FIM

A propos de l'auteur

Rédacteur et Fondateur de "Moto Algérie", je suis un jeune passionné par le monde de la moto depuis plus de 10 ans. Informaticien de formation, je me suis lancé dans ma passion : la Moto. Je vous rapporterai l'actualité, nationale, et internationale, des deux roues.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *