----------------------------

MXGP : Tim Gajser remporte le Championnat du monde 2019

MXGP : Tim Gajser remporte le Championnat du monde 2019

Tim Gajser, de l’équipe HRC, a remporté le troisième titre de champion du monde de motocross de son impressionnante carrière (deux fois MXGP et une fois MX2) après avoir dominé cette saison 2019 mxgp.

Gajser a remporté le titre après trois tours et demi et a été presque imbattable aux étapes de l’année, notamment en remportant une série de sept victoires consécutives, ce qui est maintenant la plus longue de l’illustre histoire de Honda sur le motocross Grand Prix.

Débutant la saison avec de solides résultats en Argentine, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, la campagne de Gajser a pris son envol après une victoire captivante au mxgp de Trentin. Sur la piste étroite nichée dans la région alpine, le coureur slovène était presque impeccable puisqu’il s’est battu pour la quasi-totalité des deux courses avec le leader en début de saison, finissant par sortir victorieux avec un résultat unique et en s’assurant que le massif contingent de supporters slovènes soit éliminé. la maison heureuse. Après une manche difficile à Mantoue, la Honda CRF450RW a ensuite couru une course qui lui a permis de remporter des combinaisons au Portugal, en France, en Russie, en Lettonie, en Allemagne, en Indonésie et en Asie (également l’Indonésie), remportant 12 victoires en moto sur 14 et en tournant. un déficit de 40 points en avance de 173 points. Il a parcouru près de 70% des tours au cours de cette période, ce qui lui a valu de devenir la meilleure figure à battre dans ce championnat du monde de motocross en 2019.

De retour en Europe, il a ensuite confirmé son titre en remportant une seconde place bien contrôlée au Grand Prix de République tchèque, ce qui a porté l’écart à 177 points à cinq journées de la fin. Une semaine après Loket, il remporta son huitième GP en neuf manches, mais remporta la victoire dans la course la plus difficile du calendrier, dans le sable profond de Lommel, en Belgique. Cela signifiait qu’il n’avait besoin que de 13 points à compter de la première course de mxgp (soit 12 de moins que son plus proche rival), une cible qu’il était capable d’atteindre facilement, déclenchant des célébrations déchaînées sur le célèbre circuit de course d’Imola, en Italie.

Après ses deux titres consécutifs en 2015 (MX2) et 2016 (MXGP), le n ° 243 rejoint désormais une liste très sélective de pilotes ayant remporté trois championnats du monde à bord de Honda, avec Andre Malherbe (1980, 1981, 1984), David Thorpe (1985, 1986, 1989), Georges Jobe (1987, 1991, 1992) et Eric Geboers (1987, 1988, 1990) sont les seuls autres hommes à avoir réalisé cet exploit. Il a terminé deuxième de la liste des victoires absolues de Honda avec 24 (après Lommel), assis à égalité avec Stefan Everts (24) et Malherbe qui en a 27, et avec quatre tours à disputer (y compris Imola), il y a encore une possibilité il peut passer en haut de la liste s’il remporte le reste de la saison.

Partagez sur :
Abonnez-vous à notre chaine Youtube, pour profiter de toutes nos vidéos …

A propos de l'auteur

Rédacteur et Fondateur de "Moto Algérie", je suis un jeune passionné par le monde de la moto depuis plus de 10 ans. Informaticien de formation, je me suis lancé dans ma passion : la Moto. Je vous rapporterai l'actualité, nationale, et internationale, des deux roues.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *