----------------------------

Malaise autour des Sports mécaniques en Algérie !

Malaise autour des Sports mécaniques en Algérie !

Depuis quelques jours, un conflit entre les clubs sportifs, les pilotes et la FASM, a éclaté sur les réseaux sociaux !

En-effet, un conflit, entre Clubs, athlètes et la Fédérations des Sports Mécaniques (FASM), fait rage, depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux.

Cela s’est produit suite à un communiqué du président de la FASM, M. Karim Ben Hamiche, établi le 19 janvier, obligant les clubs et les ligues de Sports mécaniques, de participer aux événements organisés par la Fédération, sous penne de sanctions. Un communiqué qui survient à la suite d’un constat de boycotte, des événements de la FASM, par quelques lignes et clubs.

Il m’a été donné de constater que les compétitions organisées par la FASM sont boycottées sans raison apparentes et/ou pour des raisons inavouées et déstabilisatrices.

Aussi, je tiens à vous informer qu’à l’avenir de ce jour, toutes les ligues et clubs sont dans l’obligation de participer à tous les événements organisés par la FASM.

Dans le cas contraire, les contrevenants se verront exposés aux sanctions réglementaires.
Le Ministère de la jeunesse et des Sports (MJS) et les Directions de la Jeunesse et des Sports (DJS) seront informés de tous les dépassements.

Quelques clubs et pilotes, ont ripostés, suite à ce communiqué, en soulignant que tous les véhicules, et équipements sont la propriété des participants, et que leurs valeur dépasse les 3.000.000 da (300 millions de centime).

Les Clubs et les athlètes, ont soulignés aussi les annulations des rallyes en Algérie, comme le Sahari Rallye Challenge. Et accuse la Fédération de détruire les sports mécaniques en Algérie, en priori la discipline Moto.

Ils accusent aussi la FASM, de vouloir empécher le déroulement de la 2ème édition du rallye international connu mondialement, le Tuareg Rally. Ce rallye est coorganisé par l’ancien président par intérim : M. Amir Benmamar, qui est en conflit avec le nouveau bureau de la fédération.

Une source proche de la FASM, nous a confier, que le Tuareg rallye est le bienvenu en Algérie, comme tout autres rallyes, mais sous des conditions, et un cahier de charge stricte, comme la participation gratuite des pilotes Algérien.

Partagez sur :
Abonnez-vous à notre chaine Youtube, pour profiter de toutes nos vidéos …

A propos de l'auteur

Rédacteur et Fondateur de "Moto Algérie", je suis un jeune passionné par le monde de la moto depuis plus de 10 ans. Informaticien de formation, je me suis lancé dans ma passion : la Moto. Je vous rapporterai l'actualité, nationale, et internationale, des deux roues.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *