Les équipements de protection du motard

Les équipements de protection du motard

Rouler en moto comporte des risques, plus vulnérable que l’automobiliste, le motocycliste doit impérativement mettre un équipement adéquat, pour assurer sa sécurité, et minimiser les dégâts en cas d’accident. Pour cela un motard doit s’équiper correctement :

Le casque : est, malheureusement, le seul équipement obligatoire (selon la loi algérienne). Il protège la tête en cas d’impact et de chute, aussi sa visière protège le visage des impacts (comme les pierres projetées par les autre usagés de la route) , de la pluie et du vent. Un casque doit être homologué, doté d’une boucle de serrage ajustable au niveau du cou, et à la taille de son utilisateur.

Blouson et pantalon : doivent être avec des protections aux niveaux des coudes, épaules, dorsale, genoux, et des hanches. Ils protègent contre les impacts et les brulures causés par le bitume. Bien ajustés à la taille et aux extrémités (poignets, chevilles, …), de préférence en cuir ou en textile anti-abrasion, comme le Kevlar ou le Cordura, cependant, il faut faire très attention aux matières synthétiques, telles que le polyester et le nylon, car elles peuvent brûler la peau en cas de chute. Les jeans aussi sont à éviter.

Les gants : sont aussi importants, ils doivent être homologués, avec protections, et en cuir ou en textile anti-abrasion. Ils doivent être bien bien ajustés, couvrir entièrement les mains et souples pour ne pas nuire à vos manœuvres.

Les bottes : en cuir ou en textile anti-abrasion, hydrofuges, et avec des renforts aux pointes et aux chevilles. Il est important que les bottes couvrent entièrement les chevilles.

Il existe d’autres équipements de sécurité comme les gilets Air-Bag, que nous verrons plus en détails dans un autre articles.

Retenons que le casque et les vêtements de protection sont les seules protections sur lesquelles le motocycliste peut compter pour éviter des blessures ou en réduire la gravité en cas d’accident ou de chute. Aussi, tout équipement doit être homologué (attention aux équipements de contre façon, qui, la plus part du temps, font qu’aggraver les blessures). Les vêtements doivent être en cuire ou en textile anti-abrasion, et contenir des protections.

Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voir aussi

Laisser un commentaire