MotoGP : Victoire pour Vinales au Grand prix d’Espagne virtuel

Les pilotes du Championnat du Monde FIM MotoGP se défiaient ce dimanche sur la piste de Jerez pour le troisième round virtuel et Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) tient enfin sa revanche ! Battu par Álex Márquez (Repsol Honda Team) et Francesco Bagnaia (Pramac Racing) sur les deux précédents rendez-vous, le représentant du team Monster Energy Yamaha MotoGP aura cette fois été en mesure de triompher.

Pourtant la partie s’annonçait loin d’être gagnée car dès le premier virage, Tito Rabat (Reale Avintia Racing) lui coupait littéralement la trajectoire et l’embarquait dans sa chute. À vrai dire, le départ fut assez mouvementé, puisqu’on y perdait l’équivalent de six concurrents ! Outre Maverick Viñales et Tito Rabat : Danilo Petrucci (Ducati Team) venait toucher la roue arrière d’Iker Lecuona (Red Bull KTM Tech3), le poleman Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) partait en glisse à la réaccélération et le duo Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) – Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3) se percutait.

Bref ce chaos profitait très largement à Francesco Bagnaia, qui se retrouvait propulsé aux commandes devant Iker Lecuona et Álex Márquez, auteur au passage du holeshot. Voyant la menace se profiler, le n°73 s’empressait alors de doubler Iker Lecuona pour effectuer au plus vite la jonction, mais en voulant porter une attaque dans les moindres délais, le Catalan partait à la faute. Résultat cinq positions de perdues.

Iker Lecuona récupérait de fait la deuxième place, ou du moins très temporairement. C’était en effet sans compter une manœuvre ratée de Fabio Quartararo, qui envoyait les deux hommes au tapis. Du pain béni pour Marc Márquez (Repsol Honda Team). Impossible en revanche pour le Champion du Monde de se rapprocher du leader. Bien au contraire, Francesco Bagnaia continuait de grappillait du terrain, sans trop se préoccuper peut-être de ses pneus pour la fin de course…

Álex Márquez et Maverick Viñales, revenus de leurs mésaventures respectives, venaient ensuite déloger Marc Márquez du podium. Pas vraiment du goût du fer de lance Honda, qui entreprenait de répliquer dans le sixième tour, pour se faire tout compte fait piéger… Et on n’était pas au bout de nos émotions ! En difficulté avec ses gommes, Francesco Bagnaia voyait Álex Márquez revenir dangereusement sur lui. Mais pour le pilote ibérique, la tentation était trop grande, ce qui le conduisait directement au tapis. En définitive, la victoire allait revenir à celui qui n’allait pas commettre d’erreurs, à savoir Maverick Viñales, puisque oui : Francesco Bagnaia finissait par tomber lui aussi, alors que trois boucles restaient à parcourir. Même chose derrière pour Danilo Petrucci, qui remontait sur Marc Márquez pour le gain de la quatrième position.

Au bout du compte, Maverick Viñales triomphait donc avec un avantage de 2.3 secondes sur Álex Márquez, tandis que Francesco Bagnaia – vainqueur au Red Bull Ring – devait se contenter du troisième rang. Marc Márquez terminait pour sa part au pied du podium, avec dans son sillage Álex Rins et Danilo Petrucci. Miguel Oliveira se classait quant à lui septième. Fabio Quartararo, qui aura chuté huit fois au total, Iker Lecuona et Lorenzo Savadori (Aprilia Racing Team Gresini) complétaient le Top 10.

Partagez sur :
Abonnez-vous à notre chaine Youtube, pour profiter de toutes nos vidéos …

Source : DORNA Sport

A propos de l'auteur

La rédaction de Moto Algérie est composée d'une équipe de jeunes mordus de deux roues. Ils vous apporterons les nouveautés du monde de la moto, en nationale, et en internationale.

Voir aussi

Laisser un commentaire