----------------------------

MotoGP : Tout le monde s’envole pour Silverstone !

MotoGP : Tout le monde s’envole pour Silverstone !
Crédit photo : MotoGP

Un tracé où s’était illustré Andrea Dovizioso en 2017. Alors peut-il répéter sa prestation du Red Bull Ring en allant y battre Marc Márquez?

Pour cette 12e épreuve, le MotoGP™ met le cap sur Silverstone ; un circuit qui – avant d’accueillir le Grand Prix de Grande-Bretagne – faisait office de base aérienne militaire. Huit décennies plus tard, les avions de chasse ont laissé place à d’autres bolides et cette fois, deux roues suffiront.

Au Championnat, l’horizon est en tout cas parfaitement dégagé pour Marc Márquez (Repsol Honda Team). Avec ces six succès et ces trois autres podiums inscrits en dix courses, le natif de Cervera a repoussé la concurrence à 58 longueurs. Ceci étant, la victoire lui aura de nouveau échappé au Red Bull Ring ; le seul tracé du calendrier actuel qui lui résiste… Et Silverstone, bien que resurfacé il y a peu, est une piste qui n’a pas plus réussi que ça par le passé à Honda. En huit éditions, c’est bien simple, le constructeur japonais ne s’y est imposé que deux fois.

Leurs adversaires se frottent donc les mains et tout particulièrement Andrea Dovizioso (Ducati Team), récent vainqueur en Autriche. L’Italien sera à vrai dire parvenu à le battre dans le dernier virage – comme il l’avait déjà fait à cinq autres reprises – pour permettre à Ducati de poursuivre la série en Styrie. Un triomphe, qu’il attendait depuis Losail, qui le rebooste véritablement. Et souvenez-vous, c’est justement lui qui s’était illustré dans le Northamptonshire il y a deux ans !

Danilo Petrucci (Ducati Team) aura en revanche connu une manche plus compliquée. En retrait tout au long du week-end, le transalpin voit son coéquipier s’éloigner au classement général après cette neuvième place. Toutefois le n°9 étend bien se rattraper et Silverstone est un circuit qui lui évoque de bons souvenirs. En 2015, il y avait enregistré son tout premier podium en MotoGP™.

Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), pourtant discret sixième, revient ainsi très légèrement à son contact et le Catalan pourrait avoir un coup à jouer avec cette GSX-RR victorieuse de l’édition 2016 avec Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP). Lequel était d’ailleurs juste derrière son compatriote, jusqu’à ce que Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) le passe pour un point. Historiquement, toujours est-il que ce circuit a toujours bien convenu à la M1, comme en attestent ces quatre succès.

Un avantage dont Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) compte également bien profiter. Le Niçois, qui sort tout juste d’un Top 3, mène désormais le classement des pilotes indépendants devant Jack Miller (Pramac Racing) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), tous deux partis au tapis en Autriche. Attention malgré tout au Britannique, prêt à tout devant son public pour briller. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) complète le Top 10 provisoire.

Ne ratez pas le rendez-vous pour cette 12e épreuve du calendrier, dimanche prochain à 14h.

Partagez sur :
Abonnez-vous à notre chaine Youtube, pour profiter de toutes nos vidéos …

Source : MotoGP

A propos de l'auteur

Rédacteur et Fondateur de "Moto Algérie", je suis un jeune passionné par le monde de la moto depuis plus de 10 ans. Informaticien de formation, je me suis lancé dans ma passion : la Moto. Je vous rapporterai l'actualité, nationale, et internationale, des deux roues.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *