----------------------------

MotoGP : La DER 2019 à Valence

MotoGP : La DER 2019 à Valence
Crédit photo : MotoGP

Pour la couronne mondiale, aucun suspense puisque cette dernière est attribuée depuis Buriram à Marc Márquez (Repsol Honda Team). En revanche, le team Repsol Honda est toujours en bagarre avec Ducati pour le titre de meilleure équipe. Deux points séparent actuellement les deux structures ; la balance penchant pour le moment en faveur des rouges. Mais le Champion du Monde est bien déterminé à inverser la tendance sur ce tracé qui a si souvent réussi à la RCV, comme en attestent ces neuf succès inscrits sous l’ère MotoGP™. Objectif : permettre à Honda de signer le triplé pour la troisième année consécutive.

Andrea Dovizioso (Ducati Team) entend néanmoins bien se défendre et cette piste de Valence lui rappelle également de bons souvenirs et pour cause ! Il y avait triomphé pas plus tard que la saison passée, qui plus est dans des conditions loin d’être évidentes.

La compétition reste par ailleurs ouverte pour la troisième marche du podium. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) a repris l’ascendant sur Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) après cette victoire de Sepang. Un succès, décroché de main de maître, qui ne lui aura cette fois pas échappé à la différence de Phillip Island. Ceci étant, la partie est loin d’être gagnée car seulement sept points séparent les deux Catalans. Le moindre faux-pas pourrait donc coûter très cher, à l’un comme à l’autre.

Danilo Petrucci (Ducati Team) ne peut de son côté plus prétendre à cette troisième place. À vrai dire pour le transalpin, il s’agira surtout de redresser la barre pour cette ultime apparition de l’année, lui se sera quelque peu montré en demi-teinte ces derniers temps.

Sans compter que Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) figure toujours à ses trousses. Le Niçois, qui n’aura pas tout à fait connu le Grand Prix espéré en Malaisie, est en passe de devenir le meilleur pilote indépendant. Une récompense qui viendrait s’ajouter à celle de Rookie of the Year obtenu au Japon. Sur le papier, c’est en réalité ‘quasiment fait’. Preuve en est : Jack Miller (Pramac Racing), son plus proche adversaire, pointe à très exactement 23 longueurs. Intercalé entre eux, on retrouve un certain Valentino Rossi, qui aurait presque pu terminer sur le podium lors de l’ultime manche, si Andrea Dovizioso ne lui avait donné autant de fil à retordre.

Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) complètent le Top 10 avant cette ultime épreuve. Ce Grand Prix Motul de Valence constituera aussi l’ultime course de Johann Zarco, en tant que remplaçant de Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu). Et le Français, fauché par Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) alors qu’il pointait au huitième rang, a soif de revanche.

Partagez sur :
Abonnez-vous à notre chaine Youtube, pour profiter de toutes nos vidéos …

Source : MotoGP

A propos de l'auteur

La rédaction de Moto Algérie est composée d'une équipe de jeunes mordus de deux roues. Ils vous apporterons les nouveautés du monde de la moto, en nationale, et en internationale.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *