----------------------------

Accidents : la DGPC pour de nouvelles stratégies de sensibilisation

Accidents : la DGPC pour de nouvelles stratégies de sensibilisation
Crédit photo : APS - D.R.

La direction générale de la protection civile (DGPC) s’attèle à développer de nouveaux plans de communication et de sensibilisation pour inculquer aux citoyens la culture de prévention contre les différents dangers qui guettent leurs vies, a indiqué lundi à Bouira le directeur de l’information et des statistiques à la Direction générale de la protection civile (DGPC), le colonel Farouk Achour.

Dans le cadre de cette vision, le directeur général Boualem Boughellaf a instruit d’organiser à Bouira deux regroupements au profit des chargés de l’information et de la communication afin d’examiner de nouvelles méthodes et de nouveaux plans de communication à travers les direction des différentes wilayas pour sensibiliser davantage sur les dangers, qui guettent la vie des citoyens à savoir notamment les accidents de la route et les asphyxie au monoxyde de carbone.

« Le premier regroupement s’est ouvert dans la matinée de lundi à Bouira et il réunit les officiers des services de la communication venus de 16 wilayas du centre et du sud », a expliqué à l’APS le colonel Achour.

Au cours de cette rencontre, les participants présenteront leurs bilans d’activités pour l’année 2019, et ils vont examiner aussi les méthodes de développer de nouveaux plans de communication capables de réduire le nombre d’accidents survenus chaque jour dans notre pays », a expliqué de son côté le chargé de la communication à la DGPC, le capitaine Nassim Bernaoui.

La protection civile a enregistré plus d’un million d’accidents en 2019, dont 400 000 accidents domestiques. « Les services de la protection effectuent quotidiennement 3600 interventions, et ils enregistrent 145 accidents de la route chaque jour », a précisé le colonel Achour.

« Face à cette recrudescence, nous voulons revoir nos plans afin de développer une nouvelle stratégie capable d’apporter plus de bons résultats en matière de sensibilisation et de prévention afin de réduire le nombre inquiétant des accidents survenus chaque jour à travers les différentes wilayas du pays », a-t-il ajouté.

En ce qui concerne les asphyxies au monoxyde de carbone, la protection civile a recensé 36 cas de décès depuis le début du mois en cours (janvier). « Le nombre d’accidents a régressé cette semaine grâce à l’intensification du travail de sensibilisation », selon la même source.

« L’absence de ventilation ou d’aération est le facteur majeur de tous ces décès », a fait remarquer le directeur de l’information à la DGPC.

Par ailleurs, la protection civile compte également renforcer ses actions destinées à la formation de secouristes dans le cadre du programme « Un secouriste pour chaque famille, selon le même responsable.

Partagez sur :
Abonnez-vous à notre chaine Youtube, pour profiter de toutes nos vidéos …

Source : APS

A propos de l'auteur

La rédaction de Moto Algérie est composée d'une équipe de jeunes mordus de deux roues. Ils vous apporterons les nouveautés du monde de la moto, en nationale, et en internationale.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *